Le monument en souvenir de Johannes Gigas

Le monument érigé environ à 30 mètres d’ici en direction de la place du marché commémore un fils célèbre de la ville de Lügde, Johannes Gigas.
Son père, Jacob, était en 1577 le vicaire et maître d’école de la ville. Son fils naquit en 1582 à Lügde, étudia la médecine et les mathématiques à Helmstedt et Wittenberg avant de changer d’université pour Bâle, en Suisse. Il présenta là-bas son doctorat en médecine le 29 novembre 1603.
Ensuite, Johannes vécut à Burgsteinfurt pendant 12 années. Il y travailla comme médecin privé et éducateur de princes. Très rapidement, il devint également professeur de mathématiques et de physique à l’université de Burgsteinfurt.
Fin février de l’an 1616, Gigas quitta Burgsteinfurt avec sa femme Maria et leurs huit enfants pour s’installer à Münster. Il entra au service du prince-électeur Ferdinand de Bavière qui était un représentant de la contre-réforme. Etant son médecin attitré Gigas adopta la religion catholique.
Pendant ses études à Helmstedt Gigas s’était déjà intéressé à la cartographie. En 1616 une carte du diocèse de Bistum-Münster avait paru sous son nom. En 1617, il termina une carte dessinée à la plume du comté de Pyrmont avec l’administration de Lügde. On y voit déjà apparaître les limitations des domaines tels qu’ils seront définis en 1668. C’est en 1620 qu’est édité le « Prodomus geographicus », aussi appelé l’atlas de Cologne. Cet atlas contenait des cartes de territoires dessinées par Gigas.
Johannes Gigas meurt en 1637 à Münster. On trouve une exposition permanente sur lui au musée local de Lügde.